REPLAY CORTEA 2020

Biomasse et qualité de l’air :
Le chauffage domestique au bois, enjeu stratégique de la transition énergétique, peut néanmoins être source de polluants de l’air, en particulier lorsque le processus de combustion est mal contrôlé. Trois des projets soutenus par CORTEA, visant à renforcer les connaissances et appuyer le progrès technique, ont été présentés lors de la Session Biomasse introduite par Emilie MACHEFAUX, cheffe adjointe du Service Forêt, Alimentation et Bioéconomie de l’ADEME :
  • AéroCAB, sur la modélisation simplifiée de l’aéraulique dans un appareil de chauffage au bois, en vue d’optimiser la répartition des flux gazeux et ainsi de réduire les émissions polluantes (présenté par Céline LE DREFF du CSTB)
  • QAI ARVE, sur l’impact sur la qualité de l'air intérieur des foyers domestiques de la vallée de l’Arve alimentés au bois par un appareil récent performant (présenté par Virginie MIGNE de l’INERIS)
  • CAB-QAI2, sur l’impact de l'usage d'appareils de chauffage au bois sur la qualité de l'air intérieur (présenté par Céline LE DREFF du CSTB)
  
Cliquer sur l’image pour lancer la vidéo
Transports et qualité de l’air :
Certains polluants émis par les transports vers l’environnement sont déjà bien connus, mais l’évolution des préoccupations sanitaires et environnementales conduit à devoir s’intéresser à d’autres polluants. Trois des projets soutenus par CORTEA, sur les particules fines et les éléments du groupe du platine, ont été présentés lors de la Session Transports introduite par Jérémie ALMOSNI, chef du Service Transports et Mobilité de l’ADEME :
  • CEGEP, sur la contribution à l’étude de l’émission des éléments du groupe du platine : de l’échappement au champ proche (présenté par Liliane JEAN-SORO de l’université Gustave Eiffel)
  • Carto platinoïdes, sur la distribution spatio-temporelle des concentrations en platinoïdes (Rh, Pd, Pt) dans les mousses du dispositif BRAMM (présenté par Caroline MEYER du MNHN)
  • QABINE 2, sur la qualité de l’Air dans les habitacles en déplacement (présenté par Ambre DELATER de l’INERIS)
 
Cliquer sur l’image pour lancer la vidéo
Industries et qualité de l’air :
Si les pollutions aériennes des industries de transformation classiques sont aujourd’hui bien documentées et suivies, quelques secteurs cherchent encore des solutions d’abattement plus efficaces. Trois des projets soutenus par CORTEA, sur la pollution des industries en développement telles que celles liées à la production d’énergie à partir de biomasse ou de traitement des déchets, ont été présentés lors de la Session Industies introduite par Aude-Claire HOUDON, correspondante recherche Service Industrie de l’ADEME :
  • AdSOx, sur l’adsorption de SOx via un procédé industriel de désulfuration de fumées sur adsorbants régénérables (présenté par Matthieu VIERLING de General Electric)
  • ACOPEM : Analyseur Combiné des Particules à l’émission (présenté par Claire THAURY d’ENVEA)
  • Nano-WET : Incinération haute température de déchets halogénés/soufrés et nanodéchets - Caractérisation des émissions et évaluation du procédé de lavage des fumées (présenté par Laurence LE COQ de l’IMT Nantes)
 
Cliquer sur l’image pour lancer la vidéo
Agriculture et qualité de l’air :
La contribution du secteur agricole à la pollution atmosphérique (élevage, épandage de lisiers, application d’engrais de synthèse…) est avérée et participe à la formation de particules aériennes nocives pour la santé, l’environnement et le climat. Trois des projets soutenus par CORTEA, étudiant l’influence des émissions agricoles sur la qualité de l’air extérieur, ont été présentés lors de la Session Agriculture introduite par Nadine DUESO, cheffe du Service Qualité de l’Air de l’ADEME :
  • PREPARE, sur un protocole de mesure des émissions des pesticides vers l’atmosphère (présenté par Carole BEDOS de l’INRAE)
  • NUAGE, sur le développement d’un nouvel analyseur haute performance et validation des méthodes à bas couts destinés la mesure des émissions et des dépôts d’ammoniac des agrosystèmes pour une amélioration des cadastres (présenté par Erwan PERSONNE d’Agro Paris Tech)
  • COV3ER sur les émissions de composés organiques volatiles biogéniques (COVB) par les écosystèmes gérés, de nouvelles références sur grandes cultures et forêts Françaises et l’effet des pratiques (présenté par Benjamin LOUBET – INRAE)
 
Cliquer sur l’image pour lancer la vidéo